Yves Urieta

  • 2014 est une année importante pour la France, c'est une année importante pour la ville de Pau. C'est l'année des élections municipales où vous allez avoir à choisir des équipes.
  • Mon seul objectif, personnel, c'est la ville. En aucun moment je n'ai d'autre ambition que d'aider ma ville.
  • Je voudrais aussi vous dire combien je suis attaché à ma ville. Dans laquelle j'ai grandi, ma ville où j'ai travaillé.

Né le 2 juin 1946 à Pau est un homme politique français, ancien maire de Pau.

Etudes et formation professionnelle

Yves Urieta suit sa scolarité au lycée Louis Barthou et s’engage ensuite dans des études de droit à l’Université de Pau. Il effectue son service militaire au sein du bataillon de Joinville, rassemblant des sportifs de haut niveau. Passionné de sport, il pratique encore aujourd’hui la pelote basque, le tennis et le vélo. Yves Urieta fait ensuite toute sa carrière professionnelle comme cadre de direction aux ASSEDIC.

Carrière politique

En 1969, il devient secrétaire fédéral et membre du Conseil national de l’association de la Jeunesse ouvrière chrétienne.

En 1971, il occupe le poste de secrétaire de la section du Parti socialiste de Pau et devient conseiller municipal sur la liste d’André Labarrère.

En 1972, il est secrétaire fédéral du Parti socialiste des Pyrénées-Atlantiques.

En 1973, il est élu conseiller général et le restera jusqu’en 1982, date à laquelle il est battu par François Bayrou.

En 1984, il crée l’association Convergences qui se positionne comme un laboratoire d’idées et une association caritative. Depuis 29 ans, Convergences rassemble des hommes et des femmes de la vie paloise, au delà des différences politiques, philosophiques et religieuses, autour de discussions et de manifestations au bénéfice de la recherche.

En 1989, il devient 9e adjoint au maire de Pau, chargé de l’économie et de l’emploi. Il est également président du Plan local d’insertion par l’économie et, depuis 2001, président du parc des expositions.

Le 30 mai 2006, Yves Urieta est élu maire de Pau par le conseil municipal et succède à André Labarrère, décédé le 16 mai 2006. Fidèle camarade d’André Labarrère avec qui il partage l’amour de sa ville, Yves Urieta déclare alors : « vouloir poursuivre, dans un esprit de continuité, les projets qui permettront d’embellir et de faire gagner la ville de Pau. »

En juin 2006, il occupe le poste de président de la Communauté d’agglomération de Pau-Pyrénées.

En 2008, il est candidat aux élections municipales de la ville de Pau. Il est alors battu par la liste du Parti socialiste de Martine Lignières-Cassou, élue sur une élection triangulaire, le troisième candidat étant François Bayrou.

Le 27 octobre 2010, il est nommé membre du Conseil économique, social et environnemental sur proposition du Premier ministre. Dans ce cadre, il rédige le rapport sur la formation professionnelle, adopté à l’unanimité en décembre 2011.

En 2012, il crée l’association Convergence Républicaine, implantée dans 32 départements, afin de rassembler au plan national des femmes et des hommes de différents horizons, pour faire avancer les valeurs Républicaines dans l’intérêt général de la France.