Coronavirus : maintenir ou reporter les élections municipales ?

Coronavirus : maintenir ou reporter les élections municipales ?

Coronavirus : maintenir ou reporter les élections municipales ?

 

Les élections municipales sont un rendez-vous essentiel pour notre démocratie. Il convient de s’assurer qu’elles se déroulent dans les meilleures conditions afin que l’exercice du suffrage citoyen soit le plus massif possible.

L’épidémie de coronavirus pose, à cet égard, un redoutable dilemme : les maintenir à la date prévue, c’est courir le risque que la participation soit affectée, nombre d’électeurs potentiels (en particulier les personnes âgées) préférant éviter de stationner dans des zones possiblement contaminées ; les reporter en tablant sur une décrue future du virus, c’est encourager la suspicion à l’encontre du gouvernement désireux d’évacuer un échec attendu.

Je comprends bien les arguments en faveur du maintien du calendrier, en raison notamment de la mobilisation des équipes candidates et des dépenses déjà engagées, y compris par les municipalités. Mais on peut s’attendre à un impact sur le taux de participation, différencié selon les orientations politiques, qui risque de fausser le résultat de ces élections. Le gouvernement trouvera-là un argument supplémentaire pour tenter de minorer leur signification au plan national et passer entre les gouttes de la bérézina attendue.

Il faudra, en tout état de cause, tenir compte du contexte, si le calendrier reste en l’état, pour interpréter les résultats.

Yves URIETA

Président de Convergence Républicaine

Ancien maire de Pau

Membre honoraire du Conseil économique, social et environnemental

 

Yves Urieta

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*